Appelez-nous 06 81 42 07 89

Cumul LMNP et Auto-Entrepreneur : Est-ce Possible Pour Votre Patrimoine Immobilier ?

Vous êtes auto-entrepreneur et vous souhaitez diversifier vos revenus en investissant dans l’immobilier locatif meublé en LMNP ? Découvrez si le cumul de ces deux activités est envisageable et sous quelles conditions pour continuer à profiter d’avantages fiscaux optimisés.

LMNP et Auto-Entrepreneur

Guide LMNP

Recevoir la Newsletter

Les Conditions Pour Être Auto-Entrepreneur

Le statut d’auto-entrepreneur (ou micro-entrepreneur) est encadré par des plafonds de chiffre d’affaires annuels à ne pas dépasser :

  • 176 200 € pour la vente de marchandises et les meublés de tourisme
  • 72 500 € pour les prestations de service et la location meublée non professionnelle (LMNP) classique

Au-delà, le régime réel s’applique automatiquement, avec des contraintes administratives et comptables accrues.

Le Cumul LMNP et Auto-Entreprise Est Possible, Mais...

Bonne nouvelle : vous pouvez tout à fait exercer une activité de loueur en meublé non professionnel (LMNP) en parallèle de votre activité d’auto-entrepreneur. Mais gare aux plafonds de chiffre d’affaires !

Cas n°1 : Cumul LMNP et Prestation de Services

Si votre auto-entreprise relève des prestations de services, vos revenus locatifs LMNP seront pris en compte pour vérifier le respect du plafond global de 72 500 €, même si les activités sont distinctes.

Cas n°2 : Cumul LMNP et Vente de Marchandises

Si vous proposez à la fois de la vente de marchandises et de la location meublée, le plafond global à respecter est de 176 200 €. Mais attention, les loyers de votre LMNP classique (hors meublé de tourisme) restent soumis au seuil des prestations de services, soit 72 500 €.

💡 Notre conseil : Pour y voir plus clair et sécuriser votre situation, faites appel à nos experts spécialisés dans la gestion de patrimoine immobilier.

Que Se Passe-t-Il en Cas de Dépassement des Plafonds ?

Si vous franchissez les seuils autorisés, pas de panique ! Une tolérance est accordée la première année. C’est seulement en cas de dépassement deux années consécutives que vous basculez définitivement en entreprise individuelle au réel.

Plusieurs options s’offrent alors à vous pour conserver un maximum d’avantages fiscaux :

  • Rester auto-entrepreneur en veillant à respecter les plafonds
  • Passer au réel pour l’activité LMNP uniquement
  • Conserver le régime auto-entrepreneur pour l’activité qui respecte les seuils, et créer une SARL de famille pour l’activité LMNP

Fiscalité du Cumul LMNP et Auto-Entreprise

Par défaut, vos revenus LMNP sont imposés selon le régime micro-BIC (abattement forfaitaire de 50%). En créant votre activité de location meublée, vous obtenez un numéro SIRET dédié, distinct de celui de votre auto-entreprise.

Mais dès que le cumul de vos chiffres d’affaires dépasse les plafonds autorisés pendant deux ans, vous basculez automatiquement au régime réel, plus contraignant.

💡 Bon à savoir : Si l’une de vos activités relève des Bénéfices Non Commerciaux (BNC), le cumul des CA n’a pas lieu : chaque activité conserve son propre régime d’imposition.

En résumé : Il est tout à fait envisageable de cumuler une activité d’auto-entrepreneur et de LMNP, sous réserve de respecter les plafonds de chiffre d’affaires propres à chaque activité. En cas de dépassement, mieux vaut se faire accompagner par un expert-comptable pour optimiser sa situation fiscale. Chez Rente et Patrimoine, nous vous aidons à tirer le meilleur parti de votre patrimoine immobilier !

Les Meilleures Opportunités Pinel & SCPI chaque semaine, dans votre boîte email !

* indicates required